Question: Le sol suffit-il pour nous nourrir?

Question: Le sol suffit-il pour nous nourrir?

Cette question fait suite à une étude de la Haute Ecole spécialisée du nord-ouest de la Suisse (FHNW).

L’étude prend pour exemple l’agglomération bâloise et explique quelles devraient être la localisation et la taille des surfaces destinées à l’alimentation pour pouvoir produire la quasi-totalité des aliments de cette région de Suisse.

Ce faisant, l’étude présente des chiffres relatifs au sol:

  • Une personne vivant en Suisse a aujourd’hui besoin d’une surface agricole utile d’environ 1800 m² pour un comportement alimentaire moyen (sans les boissons).
  • Cette surface se répartit à raison de 47% de pâturages, 51% de terres cultivées et 2% de vergers (pratiquement 80% de la surface sert à produire du fourrage).

 

  • Cette surface pourrait en théorie être réduite à pratiquement 1100 m² par le biais d’une augmentation des produits cultivés et d’une réduction des produits animaux.

 

Les données recueillies démontrent de manière exemplaire qu’avec un comportement alimentaire approprié (moins de viande), des produits locaux (adaptés à la surface agricole utile), des méthodes de production appropriées et des transports de courte distance, il est possible de nourrir plus de Suisses avec des produits indigènes.

Il n’est cependant pas question pour un pays d’abandonner l’importation de denrées alimentaires.

L’étude examine également de quelle manière une alimentation adaptée aurait des effets sur le besoin en surfaces cultivées et comment les régions voisines devraient être utilisées pour l’agriculture.

Vers un compte-rendu concis de l’étude.