Question: Que se passe-t-il exactement dans le sol?

Question: Que se passe-t-il exactement dans le sol?

Le sol n’est pas simplement une masse solide. En plus de ses parties solides (particules du sol), il est également constitué d’innombrables espaces intermédiaires qui forment un habitat très vaste.
Selon le type de sol, ces espaces intermédiaires peuvent représenter jusqu’à quatre cinquièmes du sol. La taille de ces espaces intermédiaires varie en fonction du sol. Un sol sablonneux, par exemple, a de grands espaces intermédiaires, alors qu’un sol glaiseux n’en présente que de très petits.

Néanmoins, la surface des particules du sol contenues dans une poignée de sol glaiseux représente déjà plus d’un kilomètre carré*. Cette surface constitue l’habitat de milliards de créatures minuscules. Ces toute petites bestioles permettent aux plantes de pousser, plantes qui nourriront ensuite les animaux et les hommes. Elles décomposent aussi la matière morte en humus, sans lequel le sol ne serait guère plus qu’un bac à sable géant.

Mais le sol est également très important pour la protection du climat et contre les inondations. Un sol intact est en mesure de retenir de grandes quantités de CO2 (un gaz qui agit sur le climat). En revanche, des sols détruits, par exemple des marécages asséchés, peuvent libérer de grandes quantités de protoxyde d’azote, qui agit encore beaucoup plus fortement sur le climat que le CO2. De plus, un sol en bonne santé peut absorber de grandes quantités d’eau et ainsi éviter des inondations lors de fortes pluies.

* A titre de comparaison: En Suisse, la surface habitable moyenne par habitant est de 45m2, soit 22’222 fois moins!

Trace d’érosion (perte de sol) dans un champ de maïs du canton de Berne. Source: Volker Prasuhn, Wikimedia commons.

Trace d’érosion (perte de sol) dans un champ de maïs du canton de Berne. Source: Volker Prasuhn, Wikimedia commons.

Source:

« Richesses du sol – Utilisation durable de la ressource sol »